Attention aux arnaques, choisir un bon artisan

Attention aux arnaques, choisir un bon artisan

Attention aux arnaques, choisir un bon artisan

Tous comme les autres marchés, celui de la serrurerie est de plus en plus enclin à plusieurs arnaques. Les victimes de ces serruriers ignominieux ne cessent de croître, et les serruriers probes souffrent de la méfiance de leurs clients. L’artisan serrurier vous donne dans cet article quelques conseils pour éviter de vous faire avoir dans le futur.

Conseils pratiques

Voici quelques conseils qui semblent élémentaires mais qui sont indispensables pour reconnaître un serrurier de bonne foi :

  • Il doit pouvoir vous répondre à vos questions au téléphone: en effet, un serrurier professionnel connaît d’emblée le tarif adapté à chaque prestation. Il n’aura pas besoin de voir sur place alors que votre problème est élémentaire, une ouverture de porte en l’occurrence.
  • Vous devez signer le devis avant toute intervention : le devis est signé impérativement avant que le serrurier ne commence à travailler. Celui-ci doit être obligatoire et gratuit à partir de 150€. Vous devez connaître les taux horaires de main d’œuvre de son entreprise, et vous devez réclamer une facture à la fin de chaque prestation.
  • Il ne doit vous proposer de tout changer : avant d’avoir analyser attentivement votre situation. Sachez que la meilleure solution n’est pas forcément la plus coûteuse, et il doit dépanner avec le moins de dégâts possibles.
  • Il doit avoir le matériel adapté : un bon serrurier se déplace en voiture avec des outils nécessaire au dépannage. Si vos pièces sont complexes, il doit pouvoir vous fournir des dispositifs provisoires.
  • Il doit vous rendre votre matériel défectueux : cela va de soi !
  • Vous êtes Roi : le client est roi, par conséquent, il doit être courtois car c’est pour votre service et votre confort qu’il est là. Vous pouvez aussi lui demander des conseils et astuces de sécurité qu’il devra répondre clairement en tant que bon serrurier.
  • Déclaration d’assurance : Si votre serrurier vous propose une déclaration d’assurance, n’acceptez pas si votre porte n’a pas été sujette à une tentative d’effraction.
  • Posez-lui des questions sur la technique utilisée :pour ouvrir une porte verrouillée, l’une des techniques courantes est l’utilisation de la radio. Méfiez-vous du serrurier qui vous proposera de remplacer votre serrure alors qu’il ne s’agit que d’une porte claquée.

 

En définitive, le bon serrurier c’est quelqu’un dont on ne doute pas de son professionnalisme. Ponctuel, courtois et délicat, tels sont les qualités qui caractérisent le vrai serrurier.